L'euro et compagnie

 

              Le "neuro" est un solitaire,
              Côté pile ou face, il est fier.

              Les "queuros" sont cinq galopins
              Unis comme les doigts de la main.

              Les "feuros" sont très élégants
              Dans leurs habits neufs et brillants.

              Le "heuro" sait qu’il ne vaut rien,
              Il n’a que zéro pour copain.

              Les "teuros" par vingt, huit ou sept
              Se mettent à cent pour faire la fête.

              Les "leuros" sont les plus tranquilles
              Forts de leur puissance de mille.

              Quant aux "zeuros", on a beau dire,
              Ils font la joie dans les tirelires.

 

 Louise Duty