Quatorze cent quatre-vingt-douze

 

 

Cherchant une route océane
Pour aller aux Indes par la mer,
Christophe Colomb quitte l'Espagne
Sur sa caravelle, vent arrière.

Après deux mois de traversée
L'équipage est désespéré :
L'eau, le vin, les vivres s'épuisent,
Et dans la voilure, plus de brise !

Soudain, du bout de l'Atlantique :
« Terre en vue ! » crient tous les marins.
C'est depuis que l'on nomme «indiens»
Les indigènes en Amérique.

 

 Louise Duty